BRETAGNE SAUVAGE

par Tom  -  4 Janvier 2019, 14:28

Itinérance colorée sur le sentier des douaniers


Ouvert en 1907, le sentier des douaniers est le parcours idéal pour découvrir la pointe de Ploumanac’h et ses impressionnants blocs sculptés par la nature. Au coucher du soleil, le rose du granit prend des teintes orangées. Une vue magnifique. même en hiver, le spectacle est permanent.

BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE

Ploumanac’h est le lieu emblématique de la Côte de Granit Rose. Les chaos granitiques d’une couleur rose si particulière, constituent un site géologique unique en France, s’étirant sur 8 km.

Ce site spectaculaire est longé par le sentier des douaniers, GR34, offrant un splendide panorama sur l’archipel des 7 îles, la plus grande réserve naturelle française d’oiseaux marins.

Vous y découvrirez des rochers aux formes étranges (sorcière, bouteille, tortue, chapeau de Napoléon...) dans un grand site naturel préservé.

BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE

La maison du littoral, rue du phare, vous fera découvrir à travers les expositions présentées la faune, la flore, la géologie ou encore les travaux et projets de réhabilitation prévus ou réalisés sur le site. Autant d’occasions accessibles à tous.

Ce paysage si singulier ne serait pas le même sans le phare du Men Ruz, le château de Costaeres, l’oratoire de Saint Guirec, le port de Ploumanac’h, ou bien encore la plage de Tourony

BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE

Plougrescant, la côte des ajoncs

 

A une vingtaine de kilomètres à l’est de la Côte de Granit Rose, la Côte des Ajoncs présente une géologie et donc des paysages différents de la région de Pleumeur-Bodou : il ne s’agit plus de "boules de granite magmatique", mais de granites anguleux qui rendent néanmoins les paysages côtiers très jolis.

A Plougrescant, les amateurs de balades et de randonnée pédestre pourront explorer le littoral en empruntant le sentier côtier (GR34). Ils admireront la célèbre maison entre les deux rochers, visible près du site du Gouffre.

 

BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE

Du granit bleu et blanc de l'île grande

 

L'île-Grande n'est plus une île. Depuis 1891, un pont la relie à Pleumeur-Bodou, commune de rattachement de ses 800 habitants permanents. Elle est donc accessible en voiture, mais attention : par grande marée, la mer reprend ses droits en inondant les routes secondaires.

 

BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE

La marée change à loisir le visage de l'île-Grande et du chapelet d'îlots qui l'entoure, à découvrir le long du sentier côtier qui permet de faire le tour de l'île en sept kilomètres et deux heures 30 environ. Marais, petit port et plages jalonnent cette balade.

Des vestiges de pierre témoignent qu'entre 1860 et 1910, 800 tonnes de granit bleu et blanc étaient extraites chaque jour sur 14 hectares de carrières. Ce granit, dont l'exploitation a décliné pour cesser en 1989, a servi entre autres à paver des rues de Paris, des quais de Boulogne et de Dunkerque ou encore le viaduc de Morlaix.

BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
BRETAGNE SAUVAGE
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :