Bardenas Reales

par Tom  -  14 Mai 2018, 15:06

Parc Naturel de Bardenas Reales de Navarre

 

CADRE GEOGRAPHIQUE

 

Les Bardenas Reales constituent un vaste territoire (41845 hectares), semi désertique et dépeuplé, situé au SE de Navarre. Le paysage est caractéristique, le relief abrupt et sillonné de cabezos, de plaines, de canyons encastrés ... Le climat se caractérise par des étés chauds, des hivers froids et de rares pluies (350 l/m²)

Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales

Dans les grandes lignes nous pouvons différencier trois zones. La Bardena Blanca est la dépression centrale aux sols souvent blanchâtres, nus et à l' aspect désertique. El Plano est une terrasse alluviale élevée presque plate, dont les sols proviennent des apports de la rivière Aragon. La Negra se caractérise par l' existence de grandes plaines formées par des strates horizontaux calcaires, les talus recouverts de pins et de yeuses et sa terre foncée, sont sans doute, à l' origine du toponyme.

Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales

ESPACE NATUREL PROTEGE

 

Les Bardenas reales forment un territoire dont la nature est privilégiée et surtout singulière. Fruit de la reconnaissance de ces valeurs naturelles, la zone est protégée et définie par plusieurs dispositions légales.

PARC NATUREL, site classé par le parlement de Navarre (1999).

LIEU D' INTERET COMMUNAUTAIRE, proposé par le gouvernement de Navarre (2000) pour intégrer le Réseau Nature 2000 européen.

RESERVE DE LA BIOSPHERE, titre décerné par l' organisation des Nations unies pour l' Education, la Science et la Culture (UNESCO).

 

 

Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales

LE MILIEU NATUREL

 

Les Bardenas Reales constituent un espace naturel vaste et complexe où sont représentés différents habitats dont certains dotés d' une exceptionnelle richesse. En résumé, nous pouvons différencier les unités suivantes : des pinèdes de pins d' Alep, des garrigues (Yeuse, Sabine, Romarin ...), des cistes (Ontinas, Sparte ...) et des marais salants (Tamaris, Soude ...) , des zones humides (Mares et Canyons), des falaises, des constructions et des cultures.

Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales

Concernant la faune, les espèces les plus singulières sont les oiseaux steppiques adaptés à vivre dans des endroits plats et dégagés, avec peu de végétation.  Ils sont nombreux sur ces terres, notamment dans la dépression de la Blanca. On peut citer : l' alouette commune, le cochevis (sauvage et commun), la calandre, le traquet oreillard, le traquet motteux, la gélinotte, le ganga unibande, l' outarde canapetière, etc ...

Le Sirli de Dupont se distingue car il est très rare, tandis que l'outarde, le géant des steppes, visite de façon sporadique certaines zones céréalières.

Il existe d' autres habitants importants comme les rapaces, certains d' entre eux très faciles à apercevoir : le vautour fauve, l' aigle royal, le vautour percnoptère, le grand duc, la buse, l' épervier, etc ...

Les mammifères vivent dans tous les milieux, bien qu'ils soient discrets et difficiles à apercevoir : le lapin, le lièvre, le renard, la belette, le blaireau, le chat sauvage, le chevreuil ou le sanglier, des oiseaux aquatiques, des amphibiens, des reptiles, des poissons et des invertébrés qui complètent la faune du parc naturel.

 

Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales

LA COMMUNAUTE DES BARDENAS REALES

 

Ce territoire appartenait au patrimoine des Rois de Navarre qui, à partir du IX ème siècle, octroyèrent des droits d' usage à différentes localités.

En 1705 ces droits exclusifs se confirmèrent et s' unifièrent aux mains de vingt-deux entités appelés co-jouissantes, car elles sont les seules à jouir de leur exploitation en commun :

Arguedas, Bunuel, Cabanillas, Cadreita, Caparroso, Carcastillo, Corella, Cortes, Falces, Funes, Fustinana, Marcilla, Mélida, Milagro, Peralta, Santacara, Tudela, Valtierra, Villafranca, Valle de roncal, Valle de Salazar et Monasterio de la Oliva. Ces entités forment depuis lors la communauté des Bardenas Reales, Entité locale qui gère le territoire.

 

Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales

Dans cette faune et cette flore, en plein milieu de ce parc naturel, quoi d' autre à remarquer si ce n' est des petits détails de vie qui offensent la médiocrité et qui nous laissent un peu d' espoir sur notre si bonne vieille planète.

Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Bardenas Reales
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :